Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 13:55

MOSK

A prendre en compte :

Les différents avis et sunnah que je donne ici sont tirés de l'école Shafiite, sauf certains pour lesquels je précise le madhab. Je ne rentre pas dans les détails, il faut plutôt voir ça comme un petit aide-mémoire. 

Du côté de la maman :


L'accouchement :

L'accouchement en soi (la sortie du bébé), nécessite de faire le ghoussoul pour reprendre la prière, dans le cas où il n'y aurait pas de lochies.

Les lochies :

Tout comme pendant les règles, la femme ayant des lochies (saignements post accouchement) doit s'abstenir de plusieurs activités religieuses :

 

  • Le jeûne
  • Les 5 prières journalières et les prières sunnah
  • La prosternation liée à certains versets du Coran
  • Le fait de toucher le Coran
  • Le fait de réciter le Coran, sauf si c'est dans le but d'apprendre ou de protection (tahsin)
  • Certains actes du pèlerinage

Elle doit également s'abstenir d'avoir des rapports sexuels avec son époux.

Traditionnellement, on estime la durée moyenne des lochies à 40 jours, durant lesquels la jeune accouchée reste généralement au repos chez elle et reçoit l'aide de sa maman ou d'une femme proche pour la gestion du foyer. (C'est la durée maximale des lochies selon certains avis juridiques.)

Cependant, la durée des lochies est très variable d'une femme à l'autre. Selon l'école Shafiite, le minimum des lochies est l'équivalent d'un "crachat", et la durée maximum est de 60 jours. Si les saignements dépassent ce nombre de jours, ils sont considérés comme du sang maladif.

Une fois les lochies terminées, la femme doit faire son ghoussoul (ablution rituelle) et reprendre les activités religieuses qu'elle avait temporairement interrompues. Les prières écoulées durant les lochies ne sont pas à rattraper, par contre le jeûne de Ramadhan devra être rattrapé au cours de l'année qui suit.

L'allaitement :

Il est sunnah d'allaiter le bébé durant deux années. Ceci n'est donc pas obligatoire, mais recommandé. 

Attention au don de lait : Lorsque l'on donne son lait à un bébé autre que le sien, selon une certaine quantité de lait ingérée (voir selon les avis juridiques), le bébé devient un enfant de lait de la femme qui a donné son lait. Cet enfant ne peut donc pas épouser les enfants de sang de cette femme, qui sont devenus ses frères et soeurs de lait.

L'Islam n'interdit pas le don de lait, mais il est important de savoir à qui on le donne, pour des raisons de filiation. Or, en France, le don de lait au lactarium pour les prématurés est anonyme, ce qui pose problème à ce niveau-là.

Du côté du bébé :

Les différents usages concernant le bébé cités ici sont des sunnah. C'est-à-dire qu'il est recommandé de le faire, mais pas obligatoire. D'autre part, ces usages varient d'une école à une autre. Comme je l'ai dit plus haut, je parle ici d'avis Shafiite.

Les sunnah du jour de la naissance :

1.) Le papa récite le adhan (appel à la prière) dans l'oreille droite de son enfant. En théorie, ça devrait être la première chose que le bébé entend à son arrivée, mais cela peut être aussi un peu différé, le temps des soins au nouveau-né par exemple.

2.) Le papa récite l'iqama dans l'oreille gauche de son bébé.

3.) Le tahnik : Une personne pieuse mâche une datte et en frotte les gensives du nouveau-né. Ce geste a pour but symbolique de souhaiter que Allah donne un comportement doux et "sucré" à cet enfant.

Les sunnah du 7ème jour :

1.) Il est sunnah de donner le prénom du bébé ce jour-là. Le prénom doit avoir une belle signification, être un beau prénom.

2.) On rase la tête du bébé, puis on donne l'équivalent du poids des cheveux en or ou en argent aux pauvres.

3.) Al Aqiqah : Le sacrifice. Pour un garçon, on sacrifie deux agneaux, pour une fille un agneau. On donne un tiers de la viande aux pauvres, un tiers à la famille et aux amis, et on garde le dernier tiers pour soi. Un agneau pèse en moyenne 20 kg, et cela coûte environ 200 euros. Bien sûr, c'est également une sunnah, et cela concerne ceux qui en ont les moyens.

Il est sunnah de faire Al Aqiqah le 7ème jour de vie du bébé, ou le 14ème jour, ou le 21ème jour. Sinon, il est possible de le faire aussi plus tard, au cours la vie de l'enfant.

La circoncision :

Par la suite, on peut également faire la circoncision pour le petit garçon. Il n'y a pas d'âge précis pour procéder à la circoncision, mais d'après mon expérience, le plus tôt est le mieux. A savoir : La circoncision est une obligation dans plusieurs écoles (dont l'école Shafiite), mais selon l'école Malikite, il s'agit d'une sunnah, donc simplement recommandé, mais pas obligatoire.

Avant de faire une circoncision, il faut faire un bilan de l'hémostase, pour vérifier la capacité de coagulation du bébé, ceci afin d'éviter tout risque hémorragique. Le mieux est de passer par un médecin pour la circoncision, qui est quand même une petite chirurgie.

Certains savants malikites recommandent d'attendre l'arrivée des premières dents avant de procéder à la circoncision. Ils estiment qu'avant cela, le bébé est encore très fragile, et qu'il vaut mieux lui laisser un peu de temps. Je ne connais pas l'avis Shafiite à ce sujet.

Et Allah est Le plus Savant.


Vous aimerez peut-être :

Hygiène intime après l'accouchement, conseils d'infirmière     


Photo : Prise par May à la Grande Mosquée de Paris, juin 2009. Retravaillé par BarbeDrue. (merci!)

Partager cet article

Repost 0
Published by unbebebienreel.over-blog.com - dans Suites de couches
commenter cet article

commentaires