Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 17:38

La_portee-.jpg

 

Certains l'appellent "maternage proximal".. Au départ, j'entendais souvent parler de cette façon d'éduquer son enfant, sans vraiment comprendre de quoi il s'agissait exactement. Il m'a finalement fallu un peu de temps pour cerner le maternage. Je ne sais pas si vous êtes nombreuses dans ce cas-là...

 

Je vais donc ici récapituler les gros principes :

 

MATERNAGE :

 

1.) Mère au foyer

 

2.) Sage-femme indépendante

 

Souvent, les femmes qui se tournent vers le maternage souhaitent un retour aux sources, et voudraient éviter une trop grande médicalisation autours de leur grossesse et leur accouchement. C'est pourquoi, souvent, elles préfèrent être suivie par une sage-femme plutôt que par une gynécologue-obstétricienne pendant leur grossesse.

 

3.) Doula

 

La Doula est une nouvelle profession qui tourne autours de la grossesse et de l'accouchement. Il s'agit d'une femme qui accompagne la maman, répond à ses questions et à ses inquiétudes. Parfois, elle assiste à l'accouchement, pour donner des conseils et du soutien. Après l'accouchement, elle propose un accompagnement pour l'allaitement.

 

Attention : une doula ne remplace ni une sage-femme, ni une gynécologue.. Et personnellement, je trouve qu'une sage-femme peut faire tout ceci beaucoup mieux qu'une doula..

 

4.) Accouchement à domicile

 

Toujours dans le même ordre d'idée, certaines préfèrent accoucher le plus naturellement possible et dans leur intimité, et donc, choisissent d'accoucher chez elles. Dans ces cas-là, je pense que plusieurs précautions sont à prendre :

 

  • Etre en très bonne santé et avoir eu une grossesse physiologique
  • Habiter très près d'une maternité
  • Avoir à proximité les numéros de téléphone du Samu, des pompiers et d'ambulanciers
  • Ne pas se contenter d'une doula : Il faut qu'une VRAIE sage-femme soit présente (vérifier le diplôme)
  • Pourquoi pas une doula en supplément
  • Partir immédiatement pour la maternité si la moindre difficulté se présente

 

 

5.) Accouchement sans péridurale

 

6.) Allaitement maternel prolongé (au-dela de 6 mois)

 

7.) Eventuellement co-allaitement

 

Il s'agit de continuer à allaiter son enfant tout en étant enceinte, puis à allaiter le nouveau-né en même temps que le premier enfant. A priori, pas de problème avec ça, à condition que le nouveau-né soit prioritaire dans cet allaitement, et que la maman donne à chaque enfant une place particulière dans la fratrie.

 

8.) Co-sleeping (ou Co-dodo... )

 

9.) Portage intensif

 

Echarpe de portage, portes-bébés du monde (manduka, mei-tai, etc..).. Et poussette utilisée le moins possible.

 

10.) Langage des signes (hors contexte surdité)

 

Les parents partent du principe que le bébé est capable d'exprimer des besoins avant même de savoir parler. Donc, ils apprennent un langage signé pour  mettre un geste sur certains mots comme "manger", "dormir", etc.. pour que leur enfant puisse commencer à s'exprimer plus tôt.

 

11.) Couches lavables

 

12.) Hygiène naturelle infantile

 

Les mamans pratiquant cela observent leur bébé pour décoder les mimiques ou gestes annonçant que le petit va faire ses besoins. Et hop, elles l'installent sur le pot. Du coup, elles n'utilisent que peu (ou pas du tout) de couches.

 

13.) Diversification dirigée par l'enfant

 

Il s'agit de donner les premiers aliments en morceaux, et non pas en purée. Par exemple, gros bouts de brocolis bien cuits. L'enfant le prend dans sa main, et le porte lui-même à sa bouche. Il lèche, machouille, tête, mastique, et c'est ainsi qu'il découvre une alimentation autre que le lait. Apparemment, il faut être motivée, car l'enfant en met partout!! ;)

 

14.) Alimentation bio et fait maison

 

15.) Observation du rythme de l'enfant

 

16.) Education non violente


(Ou parentalité positive...)

 

 

Le maternage est un mouvement qui vient des états-unis. Je ne sais pas si vous avez vu le film "Away we go", de Sam Mendès. J'ai bien aimé l'histoire. Mais à un moment donné, les futurs parents vont voir une connaissance qui materne ses enfants. Autant vous dire que le point de vue du film est très critique envers le maternage et le tourne un peu au ridicule!! lol 

 

affiche-away-we-go.jpg

 

En fait, quand on lit la presse, il y a beaucoup de détracteurs au sujet de ce mouvement. Les féministes comme Elisabeth Badinter, par exemple, sont contre. Elles trouvent que c'est une régression pour la femme.

 

Il faut dire qu'en France, on pousse les femmes à reprendre tôt le travail. Certains psychologues très médiatisés comme Marcel Rufo se disent "contre l'allaitement maternel au-delà de 6 mois".

 

Je ne sais pas si vous avez le même ressenti que moi, mais je trouve que notre société fait éclater les liens familiaux : Enfants à la crèche très tôt, personnes âgées en maison de retraite.. On dirait que tout le monde devrait rester isolé, chacun dans son coin..

 

Personnellement, je me reconnais plutôt dans le maternage. J'ai donc un parti pris, et mon point de vue est un peu subjectif.. Mais bon, je suis loin de suivre tous les préceptes! Apparemment, à l'heure actuelle, la plupart des mamans qui se tournent vers certains principes du maternage font le tri. Par exemple, je ne me serais pas vue accoucher à domicile, ni pratiquer l'hygiène naturelle enfantine.. Et malgré le fait que ça me tente bien, je n'ose pas me lancer dans l'aventure des couches lavables..

 

D'autre part, on peut aussi materner en reprenant le travail, ou en donnant le biberon, car je pense qu'il s'agit surtout d'un état d'esprit, pas forcément d'appliquer tous les principes cités précédemment..

 

Pour en revenir aux détracteurs du maternage, j'ai un peu du mal à les comprendre..  Je ne vois pas en quoi il serait mauvais d'être mère au foyer, d'allaiter son enfant au-delà de 6 mois (A savoir qu'ancestralement, c'est ce qui se faisait partout, et que l'OMS préconise l'allaitement maternel accompagné de la diversification jusqu'aux 2 ans de l'enfant encore à l'heure actuelle), de dormir avec son petit, etc..

 

Certains vont même jusqu'à dire que les mamans maternantes sont des mères possessives, qui ne donnent pas d'autonomie à leurs enfants.. Je ne vois pas en quoi le fait de donner un biberon, utiliser un poussette à la place d'une écharpe de portage ou mettre son enfant à la crèche serait lui donner de l'autonomie, puisque ce sont de toute façon des choix qu'on leur impose.. 

 

L'enfance n'est que momentanée, nos bébés ne resteront pas toujours si petits.. Personnellement, j'ai envie de profiter de tous les moments, et de donner le meilleur à ma petite fleur! Lorsque le moment viendra, elle prendra bien le large toute seule, pourquoi hâter cette séparation?

 

Bref.  Je ne juge pas celles qui donnent le biberon, qui préfèrent la poussette, qui veulent (ou doivent..) reprendre tôt le travail. A chacune de faire le tri entre les différents principes du maternage (ou ne rien prendre du tout), et de faire comme bon lui semble.


Article en lien : Qu'est-ce que le maternage? - suite

Photo du haut : prise par Valérie F, lorsque notre chat faisait encore partie de la portée (mars 2008)

Partager cet article

Repost 0
Published by unbebebienreel.over-blog.com - dans Vie quotidienne et bien-être
commenter cet article

commentaires