Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 15:27

P1020399.JPG
Si vous avez un chat (ou un chien), attendez-vous à toutes sortes de réactions lors du retour à la maison avec votre bébé...

Par mesure de précaution, ne laissez jamais votre enfant seul avec un animal. Même si c'est le chat ou le chien le plus gentil du monde, qui n'a jamais fait de mal à qui que ce soit, il reste un animal, avec un comportement qui peut être imprévisible. Mieux vaut donc ne pas prendre de risque inutilement.

Je vais parler ici plus spécifiquement des chats, vu que nous en avons justement un chez nous! ;)

Plusieurs réactions sont envisageables de la part de votre chat :

- Urine en dehors de la caisse, en particulier sur les affaires du bébé
- Vomissement
- Refus de s'alimenter
- En cas de terrain allergique, un exzéma se déclare chez le chat, qui se met à se gratter jusqu'au sang
- Evitement de la maman et du bébé
- Manoeuvre de dissuasion : souffle, crache
- Attaque du bébé ex :griffures (c'est un cas extrême, mais déja arrivé avec le chat acariâtre d'une connaissance..)
- Risque éventuel d'étouffement involontaire du bébé par le chat qui s'endormirait sur lui (jamais vu personnellement..) 

Chez nous :

Nous savions que notre chat avait peur des enfants et des bébés. Le chat étant très gentil, nous n'avions pas peur d'une attaque, mais nous ne savions pas vraiment comment il réagirait face à l'enfant..

Lorsque nous sommes rentrés de la maternité, nous avons posé le bébé sur le lit, et nous avons amené notre chat dans la chambre pour qu'il puisse observer la poussinette et éventuellement la renifler.

Je crois qu'au départ, il n'a pas vraiment compris de quoi il s'agissait. Il est venu en courant, a appuyé ses pattes avant sur le rebord du lit, et là, il est resté un instant figé. Ensuite, il a soufflé, et il est parti à toute vitesse dans le couloir, où il a vomi 3 fois.

Ensuite, pendant 1 jour et demi, il a refusé de s'alimenter. Je ne pouvais plus l'approcher, il avait l'air terrifié en me voyant.

Puis, trois jours après, il s'est un peu calmé, a recommencé à manger normalement, je pouvais à nouveau le caresser. Il restait méfiant avec le bébé, ne s'en approchait pas.

Il a fallu plusieurs semaines avant qu'il comprenne qu'elle était inoffensive et ne pouvait pas se déplacer seule. Ca l'a rassuré et depuis, ils cohabitent. :)

Pour vous aider (1):

1.) Une fois que la chambre du bébé est prête, même avant sa naissance, prenez l'habitude d'en fermer la porte et n'en laissez pas le libre accès à votre animal.
2.) Faites-lui tout de même visiter la chambre sous votre surveillance pour qu'il s'imprègne déja des nouvelles odeurs.
3.) Ne laissez jamais seuls l'animal et l'enfant dans la même pièce.
4.) En rentrant de la maternité, sous surveillance, laissez l'animal s'approcher du bébé et le renifler s'il le souhaite.
5.) Veillez à pouvoir maîtriser votre animal en cas de réaction négative.
6.) Ne forcez pas le contact, laissez les choses se faire petit à petit.  
7.) Gardez un moment pour votre animal (calins, jeux, etc..).
8.) Si la situation est difficile, pensez aux phéromones d'amitié pour faciliter l'acceptation de votre enfant.
9.) Lorsque l'enfant grandit, apprenez-lui à être doux avec l'animal et à le respecter.

Note : 

(1) Passage inspiré d'un article écrit par Bernard Lemelin, docteur en médecine vétérinaire, pour le site petitmonde.com (qui n'existe plus) 

Photo : prise par May en 2008, dans la chambre

Partager cet article

Repost 0
Published by unbebebienreel.over-blog.com - dans Suites de couches
commenter cet article

commentaires