Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 15:01

mamans-bebes-animaux-maman-bebe-lion-big.jpg 

En occident, deux postulats s’opposent sur la nature de l’enfant. Cela implique deux conceptions radicalement différentes de la façon dont les parents sont supposés se comporter avec leurs enfants.

1er postulat : Rousseau : « L’homme est bon par nature, c’est la société qui le corrompt. »

2ème postulat : Freud : « L’enfant est un pervers polymorphe. »

Freud et la vision européenne de l’enfant :

Selon Freud, les parents doivent mettre des limites à leurs enfants et leur imposer des frustrations afin de maîtriser leurs pulsions (qui sont d’après lui purement sexuelles).

J’ai étudié Freud pendant tout un trimestre de philosophie. J’ai été dégouttée par ses théories fumeuses et j’ai su d’emblée qu’il ne serait jamais une référence pour moi.

Parmi ce qui m’a atterrée dans ce qu’on nous a enseigné (je n’ai rien inventé, c’est mon prof de philo qui nous l’a expliqué…) :

Selon Freud, l’allaitement maternel est un acte sexuel entre l’enfant et sa mère…

Toujours selon lui, les petites filles rêvent d’avoir un pénis pour séduire leur mère. Puis, lorsqu’elles découvrent qu’elles n’en auront jamais, vers trois ans, elles tentent de séduire leur père à la place… (Le fameux complexe d'Oedipe.)

C’est lui également qui a défini toute une série de ce qu’il appelle des « castrations » dans le développement de l’enfant : la naissance avec la section du cordon ombilical, le sevrage, la maîtrise des sphincters et le retrait des couches, etc…

Ces théories sont à l’origine de la si célèbre expression : « Il faut couper le cordon ! »

Il est vrai que beaucoup de jeunes enfants disent vouloir se marier avec leur parent de sexe opposé. Mais imaginez-vous vraiment qu'ils puissent donner une connotation sexuelle à une déclaration aussi naïve?


Toute une frange de la mentalité européenne a été modelée autour de ces idées très discutables, que partagent des psychologues médiatiques comme Marcel Rufo. Ce dernier, qui aime faire parler de lui avec ses déclarations choquantes a écrit : « Prolonger l’allaitement maternel au-delà de 7 mois est un véritable abus sexuel. » (1)… Une idée totalement freudienne.

Des idées partagées aussi par des femmes telles Badinter, qui dit quant à elle : « Le lien érotique entre la mère et l’enfant ne se limite pas aux satisfactions orales. C’est elle, qui par ses soins, éveille toute la sensualité, l’initie au plaisir, et lui apprend à aimer son corps. La bonne mère est naturellement incestueuse et pédophile. » (2)

Je fais une parenthèse un peu hors sujet, car j'ai appris récemment que Badinter travaille activement pour (entre autres) Nestlé et Pampers : elle est présidente du conseil de surveillance de Publicis, l'une des plus grandes agences de publicité du monde. Elle est d'ailleurs la deuxième actionnaire du groupe. Ses pseudo déclarations féministes pour "libérer les femmes du carcan de la maternité, de l’allaitement et des couches lavables" sont en réalité de la publicité masquée. Elle a des intérêts financiers en tant que principale actionnaire à ce que les mamans mettent des couches jetables à leurs bébés et qu’elles leur donnent des biberons de lait artificiel. Elle ne vise en aucun cas l'intérêt des mères, des enfants et des familles. (Fin de la parenthèse.)

Je suis effarée de constater à quel point Freud reste une référence dans le monde occidental, malgré le fait que ses théories, si on les étudie en détail, apparaissent tellement dégoutantes et absurdes. Freud lui-même étant un pervers, j’ai du mal à concevoir qu’on veuille façonner la société à l’image de ses théories. Comment peut-on lui faire confiance en matière d’éducation et de psychologie infantile alors qu'il était un père incestueux ??

Si on arrive à admettre que les théories freudiennes ne sont pas fondées, cela remet en cause énormément de façons de faire et de représentations dans l’éducation des enfants à l'occidentale. Je pense notamment aux fameuses frustrations qu’on veut nous faire imposer à nos enfants.

Pour plus d’éléments sur les zones d’ombres de la théorie des pulsions de Freud, je vous conseille vivement de lire cet article très intéressant du site les-supers-parents.com :

http://www.les-supers-parents.com/sigmund-freud-et-notre-obsession-a-poser-des-limites-aux-enfants/

Ce que dit l’Islam :

l’Islam n’a pas attendu Rousseau et Freud pour trancher sur la question : Il est mentionné dans le Coran que chaque enfant naît en état de Fitra (nature saine), et que naturellement, il aime la droiture. Ce sont les gens qui s’occupent de lui et ses expériences personnelles qui vont l’orienter dans un sens ou un autre. Donc en étant musulman, nous ne pouvons accepter le postulat de Freud.

Pas de théorie des pulsions chez nous. Nos enfants sont bons par nature, ils sont nés en état de Fitrah. Ils ne sont pas de petits pervers comme on essaye de nous le faire croire. Ils méritent tout notre amour et tout le lait de leur mère. (D’ailleurs, la tradition prophétique est d’allaiter 2 années lunaires.) Aucune nécessité à couper le cordon, c’est déjà fait depuis l’accouchement.  

Et Allah est le plus savant.


Notes :

(1) : M. Rufo : « Tout ce que vous ne devriez jamais savoir sur la sexualité de votre enfant. », Ed. Anne Carrière
(2) : E. Badinter : « XY de l’identité masculine », 1992 Ed Odile Jacob, Le livre de poche p. 76

Partager cet article

Repost 0
Published by unbebebienreel.over-blog.com - dans Mon enfant grandit
commenter cet article

commentaires

TaoTao 15/09/2014 23:42

Je préfère l'approche du Douanier Rousseau :) mais L'Islam donne évidemment The Explanation. Parenthèse concernant les couches , mais c'est krados de nettoyer la couche plein de poopoo ?!
L'avantage des pampers et co c'est justement d'éviter ça. :)

unbebebienreel.over-blog.com 16/09/2014 13:55


Jean Jacques Rousseau, pas le douanier! ;) Pour les couches, la question ici n'est pas de trancher pour dire s'il vaut mieux des lavables ou des jetables, mais plutôt de montrer que Badinter n'est
pas légitime pour donner son avis sur la question, puisqu'elle a des intérêts financiers en jeux. Ceci dit, bien que pratique, l'utilisation des couches jetables est problématique : 1. Pour la
quantité de déchets que ça engendre pour chaque enfant, et donc au niveau mondial, écologiquement parlant c'est une catastrophe. (En moyenne, 6 couches/jour pendant 2 ou 3 ans, ça chiffre vite...)
2. Le plastique contient diverses substances chimiques entraînant des perturbation endocriniennes pouvant nuire entre autre à la fertilité future, et on laisse nos enfants en permanence en contact
avec ces substances pendant quasiment leur trois premières années de vie. C'est juste une piste de réflexion.


Dija 15/09/2014 16:09

Salam alaykoum

Bon à savoir ! J'aime ta touche d'humour à la fin, et j'aime plus que tout l'Islam !!! ;-)

Freud est anecdotique et révélateur, de l'égarement et de la guidance. Comme Darwin, comment ne pas voir l'absurdité de ces théories !?!

HamduliLlah

Continue à nourrir ton blog, c'est toujours très intéressant incha Allah

unbebebienreel.over-blog.com 15/09/2014 16:38


Wa alaykoum salam, :) Barakallahou fiki :)