Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 22:29

blue.red.castle



Qu'est-ce que l'emmaillotage?

L'emmaillotage peut être une solution qui peut changer votre vie et celle de votre bébé. Plus précisément, cela peut "sauver" vos nuits. En tout cas, c'est ce qui s'est passé avec notre poussinette. Mais les bénéfices varient énormément d'un enfant à l'autre : avec notre girafon, par exemple, le résultat a été un peu décevant.

A l'époque, les femmes emmaillotaient les enfants toute journée, surtout au niveau des jambes. Cette solution était utilisée soi-disant pour que les jambes de l'enfant soient droites, mais elle provoquait en réalité des déformations ostéo-articulaire. De plus, pour l'éveil moteur du tout petit, ce n'est pas profitable.

A l'heure actuelle, l'emmaillotage n'a plus rien à voir avec cette technique-là. Pour commencer, c'est surtout au niveau des bras que le bébé est maintenu. Les jambes peuvent être laissées libres. Ensuite, on utilise cette méthode dans les moments où l'enfant a besoin de dormir, et non toute la journée.

Lorsqu'on emmaillote un bébé, c'est avant tout pour le rassurer, pour lui reconstruire un cocon doux imitant l'espace clos de l'utérus dans lequel il a vécu jusqu'à sa naissance. Certains nouveau-nés ont du mal à s'adapter au vide aérien dans un premier temps. Ces bébés-là sont souvent apaisés par l'emmaillotage, car cela leur donne la sensation d'être contenu, comme lorsqu'ils étaient dans le ventre de leur mère.

Notre expérience :

Jusqu'à 1 mois et demi, notre petite fleur ne dormait pas du tout la nuit, et passait beaucoup de temps à hurler entre 19h et 3h du matin. Elle était complètement stressée, et même dans nos bras, elle peinait à s'endormir. Un des collègues de mon homme, papa lui aussi d'une petite fille, nous a conseillé l'emmaillotage. Mi figue-mi raisin, un soir où nous étions très fatigués, nous avons décidé de tenter sa méthode. Nous avons enveloppé notre bébé dans un grand lange en tissu tout doux.

Et là, stupeur, un bébé tout calme, apaisé, qui s'est endormi tout doucement... Si nous avions su, nous n'aurions pas attendu qu'elle ait 1 mois et demi pour faire ça!!

Comme ça marchait si bien, nous avons commandé la couverture d'emmaillotage redcastle. (Oui oui, je fais de la pub, mais je ne suis pas rémunérée pour ça! :)) Sur le site, ils l'appellent carrément la "couverture miracle". En fait, n'importe quel tissu souple et léger peut faire l'affaire, mais la couverture redcastle est très pratique, je trouve.

Notre girafon pleurait également beaucoup, mais il ne se calmait pas spécialement lorsqu'il était emmailloté. Nous n'avons donc pas pu profiter de notre couverture redcastle pour lui, ses besoins étaient différents.

L'emmaillotage, pour quel bébé?

  • En gros, pour n'importe quel bébé pleurant beaucoup et se calmant difficilement.
  • Le bébé sujet aux pleurs du soir.
  • Le bébé anxieux ou prématuré.
  • Le bébé ayant des coliques douloureuses.
  • Le bébé ayant un réflexe de Moro prononcé (qui se réveille sans arrêt en sursaut et en écartant brusquement les bras).
  • Le bébé qui ne veut dormir que sur le ventre :

 

Beaucoup de bébés qui ne veulent dormir que sur le ventre ont en fait trouvé une façon d'être contenus, comme c'est le cas lors de l'emmaillotage. En effet, leurs bras sont "bloqués" contre le matelas, ce qui les empêche de partir en avant dans le vide. L'emmaillotage permettra souvent de les habituer à dormir enfin sur le dos, comme les normes de sécurité le préconisent actuellement afin de limiter les risques de Mort Subite du Nourrisson (MSN).

A savoir :  

  • Il faut s'adapter aux besoins du bébé. Si le bébé ne se calme pas et ne parait pas apaisé au bout de 5 minutes, c'est que ce n'est pas ce qu'il lui convient.
  • L'emmaillotage convient pour les nouveau-nés, globalement de 0 à 3 mois.
  • Le bébé doit être couché sur le dos pour des raisons évidentes de sécurité.
  • Il vaut mieux se limiter à la nuit et éventuellement les siestes pour emmailloter son bébé, afin de ne pas entraver ses progrès moteurs.
  • Pour les siestes, on ne laisse pas le bébé dormir plus de 2 à 3 heures d'affilée : maintenu dans un état d'endormissement prolongé, il pourrait faire une hypoglycémie en restant trop longtemps sans manger.
  • Un bébé qui a trouvé son pouce ne voudra peut-être plus être emmailloté. 
  • Dans tous les cas, si le bébé ne se calme pas avec l'emmaillotage, on n'insiste pas, même si ça marchait auparavant.

Partager cet article

Repost 0
Published by unbebebienreel.over-blog.com - dans Sommeil
commenter cet article

commentaires

Mike 27/01/2017 18:15

Bonjour,
Mais pour un nourrisson d'une semaine qui globalement ne fait que dormir, doit-on le laisser emailloter toute la journée ? Le mien, a toujours les bras en mouvement

unbebebienreel.over-blog.com 28/01/2017 09:00

Bonjour, non, je pense que l'emmaillotage devrait se limiter à l'endormissement, et à quelques heures de sommeil la nuit. En fait, c'est une bonne solution pour les bébé qui sont en situation d'inconfort lorsqu'ils ne se sentent pas contenus. Mais il faut être vigilant au fait que l'emmaillotage peut plonger un bébé dans un sommeil un peu "artificiel", et dans certains cas, le bébé risque de ne pas se réveiller assez souvent pour téter, d'où un risque de déshydratation. D'où l'idée de ne pas le laisser trop longtemps dormir en étant emmailloté. (Disons, pas plus de 6 heures d'affilée s'il a tendance à ne pas se réveiller en étant emmailloté.) (et ce n'est pas une condition pour un bébé qui dort non emmailloté.) La journée, je ne pense pas que l'emmaillotage soit la meilleure solution. Le portage me paraît plus conseillé. Avec une écharpe de portage, le bébé est contenu tout en bénéficiant de la chaleur d'un parent, et celui-ci peut vaquer à ses occupations les mains libres, par exemple.