Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 14:20

65006590.jpg

 

Il y a quelques jours, j'ai eu une discussion téléphonique très intéressante avec une de mes amies d'enfance. Elle est enseignante et a fait une formation Montessori. Nous avons discuté de l'apprentissage de l'écriture, la lecture et des chiffres. Elle m'a donné plusieurs pistes que je vais compiler ici. Ce sont des conseils pour favoriser l'apprentissage de l'enfant.

(Oui, ce blog me sert aussi en quelque sorte de bloc note ou d'aide-mémoire.. ;))

1.) Pour ceux qui connaissent Maria Montessori, elle parle de périodes sensibles chez l'enfant, durant lesquelles il sera plus intéressé par un certain type d'apprentissage. Elle propose donc de respecter ces périodes sensibles et de laisser l'enfant choisir l'apprentissage qui l'intéresse.

L'écriture et la lecture :

2.) Selon Montessori, la période sensible pour l'apprentissage de l'écriture et de la lecture se situe entre 3 et 6 ans. A l'école classique, cet apprentissage commence vers 6 ans, ce qui est un peu tard, beaucoup des enfants sont déja sortis de cette période sensible et ont perdu l'intérêt pour cet apprentissage.

3.) Pour l'écriture, il faut savoir qu'il y a en gros trois étapes : la conscience phonologique, l'écriture et la lecture. Pour Montessori, l'écriture passe avant la lecture. La conscience phonologique, consiste en plusieurs éléments : trouver des mots qui commencent ou finissent par le même son. Jouer à "sentir" l'air qui sort de la bouche quand on fait un son ("p" ou "s", par exemple). C'est une étape très importante, si elle est baclée, l'enfant peut avoir des difficultés par la suite. C'est le moment d'écouter des chansons, comptines avec des rimes ou des poésies.

4.) Ils sont plus sensibles au son plutôt qu'au nom des lettres. Par exemple, la lettre "P" sera expliquée phonétiquement "ppp..." plutôt qu'apelée "pé". En effet, quand on dit "papa", on n'entend pas "pé". Ca fait "pa".

5.) Les enfants sont d'abord plus réceptifs au son du début des mots. Plus tard, ils remarqueront le son qui termine le mot, et encore plus tard, au son du milieu du mot. Par exemple : Le prénom "Calimero". Dans un premier temps, l'enfant sera attentif au son "Ca". On pourra chercher d'autres mots avec le "C" faisant le son "k" au début : Cuillère, Culotte, etc.. Puis, l'enfant découvrira que la lettre "c", peut faire d'autres sons : Chaussette, Chaise, Citrouille, etc... Beaucoup plus tard, "Calimero" remarquera le son "Ro" à la fin de son prénom, etc...

6.) Il est intéressant de commencer avec le prénom de l'enfant. En lui écrivant souvent son prénom, et en cherchant des mots commençant par la même lettre.

7.) Le fait d'apprendre les mots en attaché favorise une meilleure orthographe : le mot est entier, pas de séparation entre les lettres. D'autre part, les les lettres s'écrivent toutes dans le même sens, contrairement à l'écriture en script où certaines lettres commencent de l'autre côté.

8.) Une astuce pour habituer en douceur l'enfant à l'écriture, c'est de scotcher des étiquettes sur les rangements : Par exemple : "Chaussettes" sur le tiroir à chaussettes, "Couteaux, Fourchettes, Cuillères" sur le tiroir à couvert, "Peluches" sur le coffre où elles sont rangées, etc.. Soit en écritue attachée, soit en lettres bâton. L'enfant découvre que certaines lettres se répètent.

9.) Les règles que l'enfant découvre par lui-même resteront plus profondément ancrées en lui. S'il découvre que le "C" (son "s") fait aussi le son "k" devant certaines lettres, il le retiendra mieux que si on a essayé de le lui expliquer. C'est donc important qu'il ait accès à tout et qu'il puisse découvrir seul.

10.) Jouer à compter les syllabes en tapant dans ses mains. L'apprentissage de l'enfant passe beaucoup par son corps. On peut dire : "Ca Li Mé Ro" et taper 4 fois dans les mains, ou taper 4 fois par terre. Ca fait un jeu et ça lui apprend à découper les syllabes.

Les chiffres :

11.) En ce qui concerne l'apprentissage des chiffres, il y a 3 choses différentes à intégrer :

a.) La "comptine" des chiffres : l'ordre qu'on récite
b.) Le "dessin" : apprendre à écrire et à reconnaitre les chiffres
c.) Le "sens" : 3 désigne 3 jouets : savoir compter.

12.) On peut commencer par compter souvent avec l'enfant. Par exemple : compter les marches quand on monte un escalier, compter les dessins dans un livre.

13.) Donner des exemples concrets : On va mettre la table. Tu peux amener 3 fourchettes? On va compter les verres sur la table, est-ce qu'il y en a un pour chaque personne?

Conclusion :

14.) Il faut être attentif à ce qui intéresse l'enfant à tel ou tel moment et s'adapter à ce qu'il souhaite apprendre.  


DSC04625

" L'enseignement de la lecture commence en même temps que celui de l'écriture. Quand on présente à l'enfant une lettre rugueuse en en émettant le son, il en fixe l'image avec son sens visuel, et, en même temps, avec son sens tactilo-musculaire, il associe le son à un signe. Quand il voit et qu'il reconnaît, il lit ; et quand il touche, il écrit."  (1)




Notes :

(1) : Maria Montessori, "Pédagogie scientifique - T 1". (Citation trouvée dans le livre "Balthazar et les lettres à toucher", de M-H. PLace et C. Fontaine-Riquier.)

Photo : La page de la lettre i issue du livre "Balthazar et les lettres à toucher", emprunté à la médiathèque.

Partager cet article

Repost 0
Published by unbebebienreel.over-blog.com - dans Mon enfant grandit
commenter cet article

commentaires