Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 14:33

    eau1.jpg

Je n'ai jamais aimé la géographie, alors que j'aurais pu trouver cela passionnant...

Je crois que c'est en grande partie parce qu'on m'a toujours présenté des activités rébarbatives en me disant que c'était de la géographie. Parmi mes premiers souvenirs de cette matière-là, je me revois en train d'apprendre par coeur le nom et le tracé de toutes les rivières et affluents de Suisse. Ca n'avait aucun intérêt pour moi, ça m'a pris du temps, j'ai eu une bonne note au contrôle, et puis, j'ai tout oublié.

Je n'ai pas de souvenirs vraiment différents. La géographie à l'école, c'était toujours des apprentissages par coeur : Les noms des différentes capitales du monde, les différents pays, les montagnes, les chiffres de l'économie, le PIB, etc... Je n'aimais pas ça, et je n'en ai presque rien retenu.

Maintenant, c'est différent. J'associe la géographie avec les voyages. J'aurais aimé qu'on me la présente ainsi lorsque j'étais écolière. Découvrir de nouvelles terres, de nouveaux paysages, de nouvelles cultures, goûter des saveurs nouvelles, découvrir des épices, des sons, une nouvelle langue, des gens... C'est beaucoup plus vivant et motivant...

Et d'une façon plus générale, découvrir le monde, son fonctionnement, sa réalité physique...

En me renseignant un peu, j'ai lu et vu à plusieurs reprise que Maria Montessori proposait un globe rugueux pour les débuts de la géographie. Une sphère, que l'enfant tient dans ses mains, qu'il manipule et sur lequel il ressent tactilement les zones de terre rugueuses, et les étendues d'eau, bleues et lisses.

P1200154.JPG

L'idée m'a plu. Le prix un peu moins. J'envisageais un moment d'investir dans un globe rugueux, puis dans un globe avec les différents continents aux couleurs montessori, puis dans un globe terrestre classique. Mais j'ai vu les prix, et je me suis dit que non.

J'ai finalement décidé de les construire moi-même. Drôle d'idée, surtout quand on connaît ma maîtrise du sujet... Mais j'ai quand-même tenté. C'était un gros défi pour moi, je ne savais pas du tout ce que ça allait donner. Ca ne m'a quasiment rien coûté, car j'avais déjà tout ce qu'il fallait à la maison :

- ballons de baudruche
- papier journal
- colle blanche
- peinture
- crayons
- sable

J'ai fait également quelques photocopies pour avoir les planisfères et les continents à découper. (1)

Le reste, voila :

J'ai proposé à la petite fleur de m'aider à coller le papier journal sur les ballons. Elle était toute heureuse que nous construisions ensemble la planète terre, et très impatiente d'avoir le résultat fini. J'ai terminé le collage seule, car c'était beaucoup plus long que ce que j'imaginais. Ma fille s'est lassée vers le milieu de l'activité.

P1190642.JPG
Ci-dessous, le sablage, les photos sont un peu moches car j'ai fait ça un soir après avoir couché les enfants. Avec le recul, je pense qu'il aurait été plus simple de sabler après avoir découpé les continents.

P1190736.JPGP1190740.JPG 

Ballons de baudruche peints, continents coloriés aux couleurs montessoriennes et découpés.

P1190776.JPG  P1190794.JPG

Finalisation des deux globes : encore un soir après le couché des enfants.

P1190931 P1190937

P1190941

Je suis plutôt contente du résultat. Il y a des points positifs, et négatifs :

- Comme je le disais plus haut, ça ne m'a quasiment rien coûté.
- J'ai eu le résultat que je souhaitais : Des sphères plutôt rondes, mais pas à la perfection, un globe rugueux et un autre aux couleurs montessori.
- Niveau précision, ce n'est pas génial.
- Cela m'a pris beaucoup de temps. Il m'a bien fallu 5 jours pour arriver au bout du projet.
- Je ne pense pas que ça durera très longtemps. Mieux vaut éviter de s'assoir dessus ou d'essayer de jouer au foot avec, ce qui risque bien d'arriver un jour ou l'autre...
- Ca m'a permis de faire un peu de géographie de façon très concrète et tactile. (oui, c'était une bonne chose pour moi!)
  
La petite fleur, quant à elle, en est très contente. Elle a enfin la planète terre entre ses petites mains. J'espère que cela participera à lui faire ressentir la géographie comme quelque chose de vivant, de riche et d'intéressant.


P1200150.JPG
La deuxième partie de nos petits pas géographiques suivra bientôt, incha Allah.


Note :

(1) : Les planisphères et continents découpés sont issus du livre : "Mes activités Montessori - Un cahier pour enrichir le vocabulaire, découvrir la nature et le monde." de Eve Hermann

Partager cet article

Repost 0
Published by unbebebienreel.over-blog.com - dans Mon enfant grandit
commenter cet article

commentaires