Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 13:37

   


P1120511.JPG

Il n'y a encore pas si longtemps que ça, je ne connaissais rien à l'instruction. Je ne connaissais pas les différentes pédagogies. Montessori, Steiner, Freinet... Ces noms ne me disaient pas grand-chose.

Et puis, une de mes meilleures amies a fait une formation montessori, et m'en a parlé. Elle m'a ouvert son univers, m'a montré sa maison, son organisation. Elle m'a parlé des principes, de l'autonomie de l'enfant dans ses apprentissages. De respecter son élan vital d'apprentissage. Des différents matériels de cette pédagogie.

Je ne suis devenue une experte dans aucune des différentes pédagogies citées plus haut. Mais cela m'a ouvert les yeux sur les possibilités pour nos enfants. J'ai la chance d'avoir des personnes de référence à qui je peux poser toutes mes questions. J'apprends énormément, et c'est très passionnant. Je découvre le potentiel immense de l'accompagnement de l'apprentissage. Quel dommage que le budget des écoles publiques ne permettent pas d'en faire profiter tout le monde...

Le début du BéaBa :

Chez nous, l'apprentissage de l'alphabet, de l'écriture et de la lecture est bel et bien lancé. Tout a commencé il y a un an. La petite fleur a reçu un livre puzzle avec alphabet détachable. Pour tout dire, quand nous avons reçu ce livre, j'étais assez sceptique. Je me disais que ma fille allait passer son temps à détacher les petites lettres, et que de mon côté, je passerais mon temps à les ranger. J'imaginais déjà une technique pour le faire disparaître peu de temps après. (Oui, je sais, ce n'est pas gentil!!!)

Il s'agissait de ce livre :

"L'alphabet", de Jacques Beaumont


P1120913

Il s'est avéré qu'effectivement, la petite fleur a énormément aimé détacher les lettres. Le premier soir après avoir reçu ce livre, nous étions chez ma mère. La lettre F est tombée par terre. Le chien de ma mère s'est précipité, l'a attrapé et s'est mis à le croquer. BarbeDrue et moi, on s'est regardé, un peu atterrés. Le chien est parti en mâchouillant la lettre, puis on n'a plus rien entendu, on s'est dit qu'il l'avait avalée. Et puis, quelques minutes plus tard, il a fini par recracher la lettre, toute gondolée et mordillée...

P1120918.JPG

Ce soir-là, la poussinette a appris que cette lettre faisait le son "fff" comme fleur, fascinée par le fait que le chien avait voulu la manger. Et elle a aussi retenu le son de quatre autres lettres. J'étais très surprise de la facilité avec laquelle elle avait retenu tout cela, 5 lettres en une soirée, et elle n'avait que deux ans et demi. On a donc finalement gardé le livre.

Elle a continué sur sa lancée. Pour lui faciliter l'apprentissage, nous avons fait correspondre les lettres avec les prénoms des gens qu'elle connait, quand c'était possible.

Mon amie montessorienne m'avait également conseillé de ne pas lui apprendre le vrai nom de la lettre, mais plutôt son son. Par exemple, pour la lettre C, on prononce "Keu" pour identifier la lettre, plutôt que de l'appeler "Cé". Cela facilite le passage à la lecture. 

"Prenons un exemple : le mot "sac". Lorsque l'enfant qui connaît l'alphabet cherche à lire "sac" en prononçant le nom de chaque lettre, cela donne : "esse", "aa", "cé", ce qui donne "essacé". En revanche, s'il prononce le son de chaque lettre, il entend "sss", "aa", "Keu", et naturellement le mot "sac" jaillit!" (1)

En deux mois, elle connaissait tout l'alphabet en majuscule bâton.


A ce moment-là, nous avons été pris de doutes... Est-ce que nous étions en train de la pousser à apprendre trop tôt, trop vite, un peu comme un animal bien dressé? Ou est-ce que la demande venait vraiment d'elle? Ne risquait-elle pas de s'ennuyer à l'école, si elle apprenait trop tôt les prémices de la lecture?

Après réflexion, il s'est avéré que la demande provenait réellement d'elle, et que nous ne voulions pas la brider. Suivre l'élan vital d'apprentissage de l'enfant, s'adapter à son rythme. Ne pas la pousser, ne pas la freiner. Répondre à ses demandes. Et donc, l'accompagner selon sa progression. Nous nous sommes équipés au fur et à mesure, en attendant de voir si les supports pédagogiques l'intéressaient ou pas. Lorsque nous estimons qu'une nouvelle étape peut être franchie, nous proposons l'activité, et nous évaluons l'intérêt qu'elle y porte. Si elle semble peu enthousiaste, nous n'insistons pas, et nous mettons l'activité de côté, mais accessible, en attendant qu'elle en ait envie.

Lors de l'apprentissage de l'alphabet en majuscules bâton, n
ous avons introduit deux nouveaux livres pour soutenir son apprentissage :

1.) "L'abécédaire à toucher de Balthazar", de Marie-Hélène Place :

61UPtraEzPL.jpg



P1120921.JPG

Ce livre est inspiré de la pédagogie Montessori, et permet à l'enfant d'apprendre à tracer les lettre, avec un contact sensoriel, par le toucher de la lettre rugueuse. En suivant le tracé avec son doigt, il apprend à écrire.

" Les lettres rugueuses permettent d'aborder les lettres dans une expérience complète associant la vue, le toucher et l'ouïe : l'enfant voit, trace et prononce la lettre en même temps, ce qui lui permet d'associer la forme, le mouvement et le son de chaque symbole. Tracer une lettre rugueuse favorise l'approche kinesthésique de l'écriture. Cette appréhension de la lettre par le mouvement permet à son tracé de s'imprimer dans le cerveau de l'enfant." (1)

Selon Montessori, l'écriture précède la lecture, elle y met donc une grande importance dès le début de l'apprentissage. Les lettres rugueuses sont un des éléments faisant partie de son innombrable matériel pédagogique.


Dans ce livre, les consonnes sont présentées sur fond bleu (comme on peut le voir sur l'image ci-dessus), et les voyelles sur fond rouge.

Le livre est très beau, les images sont magnifiques, poétiques, les dessins un peu à l'ancienne et souvent avec une touche humoristique. A conseiller. Sauf la dernière lettre : "Zizi de Zèbre". On ne le voit pas, mais je trouve que c'est un peu limite. Chez nous, on l'a transformé au teep ex et c'est devenu "Zozo le Zèbre".

Dans un premier temps, ma petite fleur n'était pas encore prête à l'utilisation de ce livre. Ce n'est que plus tard qu'elle a commencé à s'y intéresser. Mon amie montessorienne m'avait bien conseillé : "Les lettres rugueuses, pas avant trois ans." Et elle avait raison. Je l'ai donc laissé de côté, mais à portée de main.

2.) "L'alphabet", de Nathalie Belineau et Sylvie Michelet

61AX3KQJEXL.jpg   


P1120924.JPG


Ce livre n'est pas vraiment génial, mais j'ai aimé deux aspects différents :

D'une part, les lettres y figurent sous trois formes : majuscule bâton, scripte minuscule et cursive minuscule (attachée). Je me suis dit que ce serait bien pour la petite fleur de voir côte à côte les différentes écritures pour chaque lettre. Mais finalement, ce point-là s'est avéré peu concluant : ma fille est restée focalisée sur les majuscules bâtons, et ne s'est pas du tout intéressée aux autres formes des lettres.

D'autre part, et c'est je pense le réel intérêt du livre, il présente une foule d'images commençant par la lettre présentée (une lettre par page.) C'est bien pour la conscience phonologique. C'est-à-dire : savoir que telle lettre produit tel son, comme F, cela fait fff, comme Fleur, Fatima, Ferme, etc... Et s'amuser à chercher des mots commençant par cette lettre.

Mon amie montessorienne, toujours la même, m'avait conseillé de bien insister sur cette étape-là, en proposant à la petite fleur  des jeux sensoriels : Faire le son d'une lettre, et s'amuser à sentir les vibrations sur le visage lorsque l'on prononce. Cela peut vibrer sur la bouche, les joues, le nez, dans la gorge, etc...  Etre attentif également à la sensation du passage de  l'air entre les lèvres, les dents, le palais, etc, selon les différents sons.

En vérité, le livre ci-dessus n'est pas vraiment nécessaire pour l'étape clé de conscience phonologique. Mais il présente l'avantage du foisonnement d'images commençant par la lettre. Sauf pour la lettre U. Là, ils ont eu très peu d'inspiration... ;)

Des lettres partout, puis le BéaBa :

Une fois l'alphabet connu, la poussinette s'est mise à voir des lettres partout. Sur le clavier de l'ordinateur, dans la rue : PARKING, sur les livres (tiens, comme c'est étrange!! :)), etc...

Elle les cherchait et les trouvait.

Quelques temps plus tard, elle s'est mise à faire des lettres. D'abord, en mettant des légos perpendiculaires, elle faisait des T.

Elle s'est mise aussi à nous demander d'écrire des mots. Dans la buée sur la vitre de la salle de bain. Sur ses feuilles de dessin. Puis, elle a commencé à écrire des lettres au milieu de ses dessins. Les lettres de son prénom, les unes après les autres. A trois ans, juste avant d'entrer à la maternelle, elle s'est mise à écrire son prénom.

Pendant plusieurs mois, son intérêt s'est porté sur l'alphabet, avec plus ou moins d'acharnement selon les périodes.

Et voila qu'il y a quelques semaines, la petite fleur s'est mise à déchiffrer!!! Elle a compris comment assembler une consonne avec une voyelle, et commence à lire les mots simples, genre SAC, BOL, PAPI, etc...

Le chemin est cependant encore long :

1.) Il lui manque les phonèmes : les assemblages de lettres qui forment un son différent, genre OU, AN, CH, etc...
2.) Elle ne connait pour le moment l'alphabet qu'en majuscule bâton. Il faudra progressivement introduire les cursives.
3.) Elle écrit encore relativement peu. Elle progresse gentiment en graphisme, mais il y a encore des progrès à faire.
4.) Il peut lui arriver d'essayer de lire de droite à gauche... Elle n'a pas encore totalement intégré le sens de lecture, même si cela devient de plus en plus fluide et les erreurs moins fréquentes.
5.) Elle ne connait pas encore le vrai nom des lettres, seulement leur son.

Concernant le graphisme (dessin et écriture), nous avons fait aussi de petits exercices maison selon les intérêts du moment. J'en parlerai peut-être dans un autre article.


Prochaines étapes :

Je me suis dit que nous allions progressivement intégrer les phonèmes. Je pense que c'est le moment, car il y a quelques temps, la petite fleur m'a elle-même posé cette question, après une petite réflexion : "C'est quelle lettre qui fait "ch"?"

Comme je ne savais pas exactement comment procéder, j'ai encore acheté un livre :

"Balthazar découvre la lecture" de Marie-Hélène Place

51didp8JWOL.jpg
   
   
   
P1130181.JPG

Eh oui, encore le fameux Balthazar. En fait, ce livre est une réédition du livre "Balthazar et les phonèmes". Il présente une page par phonème, avec plusieurs dessins représentant des mots comprenant le phonème en question. A la fin du livre, il y a même de petites cartes à découper pour s'entraîner.

Le seul "problème", c'est que ce livre est écrit en cursive (minuscules attachées), que la petite fleur ne connaît pas encore... Cela impliquait donc que parallèlement à l'introduction de ce livre, nous allions également nous attaquer à l'écriture cursive...

Pour introduire les cursives, j'ai choisi deux nouveaux supports :

1.) Les lettres rugueuses :

"Coffret les lettres rugueuses", de Marie Ollier



51paysKNALL.jpg   

    P1130165.JPG   

Cette fois-ci, ce n'est pas sous la forme d'un livre, mais d'un coffret contenant des cartes avec les fameuses lettres rugueuses. Ce coffret n'est pas aussi bon marché que les livres de Balthazar, il coûte environ 23 euros. Je trouve cela relativement cher, mais c'est très bon marché par rapport au matériel que l'on trouve sur les sites montessori. Ceux sur lesquels j'ai regardé présentaient les lettres rugueuses pour plus de 100 euros.

Pour les plus bricoleurs, il est tout à fait possible de fabriquer soi-même des lettres rugueuses. Cela revient encore moins cher.


Le coffret comprend donc des cartes, mais aussi un petit livret explicatif très bien fait. Il est détaillé tout en restant simple et synthétique, et donne beaucoup de pistes montessoriennes pour accompagner l'apprentissage de la lecture et de l'écriture. (L'auteur y introduit ,entre autre, l'alphabet mobile, le fait de dessiner dans du sable, les leçons en trois temps selon montessori, etc...)

Les lettres sont très jolies, la texture rugueuse est pailletée, légèrement irisée. 

 P1130166.JPG   


Le code couleurs des lettres est parfois inversé selon mes supports. Les voyelles sur ces cartes sont sur fond bleu et les consonnes sur fond rouge (enfin, dans ce coffret c'est plutôt du rose)... C'est le même code couleur que sur mon alphabet mobile, donc pour les lettres en cursives (attachées) minuscules, c'est pareil.

Par contre, pour les majuscules bâtons, c'est le contraire, dans l'abécédaire de Balthazar.  


2.) L'alphabet mobile :
   
P1130170.JPG


Il est très facile d'imprimer un alphabet mobile, et si vous avez en plus une plastifieuse, vous pouvez obtenir du bon matériel durable.

J'ai bricolé moi-même le support pour ranger les lettres, avec l'aide de BarbeDrue. C'est vraiment important d'avoir un support, sinon c'est quasiment impossible pour un enfant de s'y retrouver avec les lettres.

P1130171.JPGP1130172.JPG

Ces lettres respectent le même code couleur que les cartes des lettres rugueuses à toucher en cursives : les consonnes sont écrites en rouge, les voyelles en bleu.

Il est très facile d'utiliser ces deux outils en simultané, ils se complètent bien. La petite fleur a d'ailleurs de sa propre initiative souhaité les réunir dès la première utilisation des lettres rugueuses en cursives minuscules. Le fait qu'ils aient le même code couleur me parait important. (enfin, pour les puristes, c'est vrai que les couleurs ne sont pas exactement similaires, mais je trouve que cela reste cohérent.)

P1130174.JPG




A suivre :

P1130168.JPG


Pour le moment, la petite fleur n'est pas très intéressée par le livre de "Balthazar découvre la lecture", qui introduit les phonèmes. Je l'ai donc rangé dans notre étagère, à portée de main. Peut-être que cela lui parlera davantage quand elle connaîtra mieux l'alphabet en cursives...

Par contre, elle a tout de suite adhéré au coffret des lettres rugueuses à toucher et à l'alphabet mobile en cursives minuscules. Depuis qu'elle les a reçu, elle s'en sert beaucoup et veut les montrer à tous nos visiteurs! :)

Je pense que là, nous allons être bien occupées pour un moment. Je ferai probablement un autre petit bilan dans quelques mois, selon la progression et l'intérêt du moment! :)

Notes :

(1) : Extrait du petit livret explicatif accompagnant le coffret des lettres rugueuses. Rédigé par Marie Ollier.
(2) : Désolée pour la mauvaise qualité de certaines photos... On manque un peu de lumière et de temps ces derniers jours...
(3) : Un énorme merci à ma fameuse amie montessorienne, (qui se reconnaîtra sûrement)  et qui est tellement généreuse en explications sur le monde montessorien! :)



 

Partager cet article

Repost 0
Published by unbebebienreel.over-blog.com - dans Mon enfant grandit
commenter cet article

commentaires

Camille 21/01/2014 14:23

salam alaykoum

excellent! Mon fils de 4 ans qui est en ce moment passionné par les lettres, et qui a appris tout seul (il ne va pas à l'école) les alphabets (je veux dire par là les majuscules, les minuscules
cursives et scriptes, d'ailleurs c'est ces derniers qu'il préfère parce que ce sont les lettres de l'ordinateur!) et moi qui aime beaucoup Montessori, je voulais me lancer dans l'apprentissage de
l'écriture avec lui, et je voulais acheter les livres de Balthazar inchallah(je rêve aussi d'avoir les lettres cursives en bois mais trop cher!) donc là l'article tombe à pic!
Alors merci ça me donne encore plus envie d'acheter ces livres!

unbebebienreel.over-blog.com 21/01/2014 14:47



Wa alaykoum salam!

Les livres de Balthazar sont bien, mais soit attentive. Par exemple, dans un des livres sur les lettres rugueuses, "Balthazar et les lettres à toucher", pour la lettre J, Balthazar porte une
jupe... Etant donné que c'est un garçon, on a trouvé un peu limite, surtout que c'est aussi l'illustration de la couverture du livre... Sinon, dans les livres que je cite, il n'y a pas de
problème. :)

Moi aussi j'avais envie des cursives en bois, et comme toi, le prix m'a découragée.. Du coup, j'essaye de privilégier le fait maison et des choses plus abordables...

Macha Allah, c'est impressionnant comme les enfants apprennent facilement quand l'envie vient d'eux... Barakallahou fiki et qu'Allah vous facilite.